A comme Autonomie !

Le combat du 21e siècle sera celui de la lutte pour l’autonomie !

lutte autonomie survivalisme

À tous les niveaux, nous désapprenons aujourd’hui beaucoup de ce qui a fait de nous des humains, des êtres capables de vivre et survivre au cours des derniers millénaires.

Retrouvons notre autonomie mentale ! Apprenons à nous passer de tous ces écrans qui accaparent nos neurones au travail, dans nos salons et dans nos chambres qui parasitent nos relations à autrui. Réapprenons à nous parler de vive voix, à lire des livres, à marcher dans les bois, à passer du temps avec ceux que nous aimons.

Retrouvons notre autonomie alimentaire ! Alors que l’Europe pense à interdire les potagers, que l’on peut être condamné pour « légumes clandestins », que les semences (la promesse de la vie !) sont de plus en plus réglementées et que 80 % des aliments ingurgités sont industriels. Réapprenons à jardiner, à cuisiner des produits bruts, sains et locaux, à élever des poules et des cochons. Plantons des semences libres et donnons en autant que nous pouvons à nos voisins, faisons-les circuler !

Retrouvons notre autonomie de gestes ! Nous passons notre vie à travailler pour nous acheter des choses dont nous pourrions nous passer ou dont nous ne pouvons pas nous passer, mais qui sont fabriquées par d’autres. Réapprenons à nous passer du superflu et à fabriquer le maximum nous-mêmes. Quand on pense que les féministes se sont battues pour que des activités comme le tricot soient considérées comme ringardes et que ce sont des enfants du bout du monde qui fabriquent les tee-shirts à 3 € qui inondent les centres commerciaux… Réapprenons à nous servir de nos mains, à tailler, couper, sculpter, donnons forme à nos envies.

Retrouvons notre autonomie hormonale, alors que l’eau que nous buvons chaque jour est de plus en plus gorgée des hormones de contraception féminines… sans compter les autres molécules chimiques issues des médicaments. Réapprenons à faire sans hormones de synthèse, à limiter les médicaments aux cas de véritables urgences, à écouter notre corps, ses limites et ses formidables capacités.

Retrouvons notre autonomie jusque dans nos moments les plus intimes. Le nouveau projet de loi Santé prévoit l’interdiction de veiller nos morts à domicile. Réapprenons à apprivoiser la mort pour mieux comprendre la vie.

Souvenons-nous de Goethe : « au commencement était l’action » ! Il est temps d’arrêter de subir et de regagner notre autonomie, de sortir de la pieuvre qui nous aspire dans la matrice de la facilité et nous noie dans un cocon ouaté… Exigeons que l’État ne règle plus les moindres détails de notre vie tels une mère envahissante ou un père tout-puissant !

Le projet « Antigones de A à Z » a pour but de préciser notre pensée par petites touches, en illustrant par une photo, une vidéo, une citation, etc. des idées nous caractérisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *