Qui sommes-nous ?

Les Antigones sont un mouvement de femmes. Nous revendiquons notre droit élémentaire et notre devoir fondamental à être des femmes à part entière.

Nous voulons porter un regard non seulement sur la féminité et sur les sujets qui s’y rattachent mais également porter un regard féminin sur la société et nous exprimer sur celle-ci.

Vous pouvez prendre connaissance de notre manifeste et de notre charte interne, si vous préférez les images, c’est par là et pour le format vidéo ou audio, rendez-vous au café des Antigones !

Notre mouvement, né en 2013, a travaillé en 2014 sur « Femmes et transmission », en 2015 « Femmes et économie » et en 2016 sur « Femmes et féminité ».

Vous pouvez également jeter un coup d’œil au projet Antigones de A à Z, qui précise notre pensée par petites touches, en illustrant par une photo, une vidéo, une citation, etc. des idées nous caractérisant.

Pour vous inscrire à notre lettre d’information mensuelle, c’est ici :

 

Sans titre - 1

Pour nous rejoindre : contact@lesantigones.fr

18 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 11
    ménard

    Je suis au Québec et je suis une victime des nazy féministe depuis fort longtemps.
    Ici il règne une sorte de nuage malsain depuis de nombreuse années.
    J’aimerais que vous communiquiez avec moi pour toutes aides.

  2. 12
    Courteille

    Bonjour,
    Dans le cadre de travaux personnels encadrés constituant une épreuve de bac, mes deux camarades et moi même faisons une étude sur FEMEN, et cherchons d’autre part à connaître l’avis des opposants de ce mouvement afin de découvrir si ce mouvement féministe pourrait cacher des ambiguïtés. Ainsi, nous aimerions savoir s’il était possible de vous rencontrer dans le but de vous interroger à ce sujet.

    Dans l’attente d’une réponse de votre part.
    En vous remerciant d’avance.

    Diane Courteille

  3. 14
    Labouerie

    Continuez. Je suis convaincu depuis longtemps que seules les femmes seront capables de faire bouger notre société. C’est particulièrement des femmes musulmanes qui sont le seul espoir d’un changement par le haut de cette religion et de son adhésion à la Démocratie. Ce sera très difficile et très long mais c’est cela qui vaut le coup pour les générations de demain. Vous pouvez citer mon nom et mon adresse mail, pas de problème. amicalement à vous toutes NP

  4. 15
    stefano

    Buonasera,sono pienamente d’accordo su questa visione del femminismo,che porta la donna ad essere esempio sociale e naturale.
    Sono d’accordo anche sul fatto che il movimento ucraino,usa le stesse armi di chi combatte,oltretutto gestite da un individuo nascosto come un ladro in fuga.
    Credo che la donna possa essere la salvezza del mondo,amo mia moglie e amo le donne,credo molto in loro,ma penso che nel caso delle femen,siamo ormai arrivati ad un risultato scadente e commerciale,in linea con il loro presunto nemico,che tra l’altro gode di queste provocazioni estreme e che userà come capro espiatorio e giustificazione per eventuali azioni violente o di violenza.
    Auguro al vostro movimento un gran successo e spero in futuro che le donne impareranno ad usare le proprie doti naturali per migliorare il mondo è non le stesse armi della violenza che subiscono. Un saluto ed un abbraccio, Stefano

  5. 16
    Alban

    Déçu par cette association qui me semblait être une nouvelle voie apportée pour les femmes se disant « traditionnelles ». Finalement le discours est principalement féministe, et la présentatrice sur la photo concernant la conférence de Bellamy est plus que vulgaire. Est-ce cela votre alternative à la déchéance et médiocrité des positions politiques des féministes? La vulgarité et le manque de corpus idéologique?

  6. 17
    Non

    Alban, tu as vu juste : même celles qui rejettent le féminisme, sont touchées par la vulgarité et la déresponsabilisation. Satan fait bien son travail, et son outil principal est bien les femmes.
    Tout le reste n’est que bavardage et division, qui plaisent justement à Satan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *