Le Café des Antigones 20 – Le temps des femmes

La différence sexuée implique des différences de rapport au monde entre hommes et femmes, parmi lesquelles le rapport au temps. Le temps féminin a cela de spécifique qu’il est limité et cyclique. Il a aussi cette particularité nouvelle d’être la victime collatérale de nos modes de vie toxiques à l’échelle individuelle, et de choix politiques et économiques mortifères à l’échelle de la société. Quelles sont les conséquences d’une telle destruction et comment y remédier ?

Une émission préparée et animée par Iseul Turan et Anne Trewby


—–

Introduction

Les différences entre le temps féminin et le temps masculin
00:56 Une perspective naturopathique
01:53 Les 3 âges du temps féminin
03:56 Le problème de la contraception hormonale
06:02 Le cycle féminin

Cycle féminin, nature et biologie
07:51 Le cycle lunaire
08:22 Une fertilité limitée dans le temps
11:28 Le cycle féminin à travers les générations

Le cycle féminin en danger
14:27 L’infertilité, un scandale sanitaire
16:37 L’infertilité, une urgence politique
18:11 La maternité et la paternité au second plan

Organiser politiquement la génération
20:31 Soutenir la famille, une nécessité politique
22:19 Notre société organise l’impossibilité d’être parent
24:43 La déconstruction méthodique du temps féminin

Des choix politiques circonstanciels sans respect du temps long
26:44 Des choix individuels limités par l’organisation sociale moderne
29:48 Le rythme journalier contrarié
33:00 Le rythme hebdomadaire contrarié
36:11 Le rythme mensuel contrarié

Un rapport au temps à restaurer
38:13 Le temps ne peut plus être un repère
39:00 Une déconnexion des lois naturelles
41:09 Relocaliser économiquement et politiquement
43:17 L’importance des changements communautaires

44:17 Conclusion : des mesures possibles à prendre

—–
L’émission est libre de droits, sous réserve exclusive de citation, et à condition de n’être ni modifiée ni tronquée.

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 2
    Patricia

    Je viens de découvrir votre site et d’écouter cette émission sur le cycle féminin. Je suis très émue et heureuse de vous entendre. Ce que vous dites sur le cycle féminin, je l’ai senti comme vrai et juste depuis mon adolescence, et j’ai choisi de vivre en respectant ce rythme (pas de contraception chimique, découverte émerveillée du cycle de la fertilité, privilégier le temps de la grossesse, pas de traitement hormonal à la ménopause, …) , mais surtout sans en parler ouvertement car cette attitude aurait été décriée ou moquée. Bravo de votre travail d’intelligence et de vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *