Le Café des Antigones 16 – Covid-19, la France en PLS

La France est aujourd’hui depuis plus d’un mois paralysée par l’épidémie de Covid-19 et les mesures prises pour endiguer cette épidémie. Le désinvestissement de la santé par l’Etat depuis des années maintenant tout comme les choix politiques et économiques court-termistes des gouvernements successifs ont largement contribué à la crise actuelle, imposant ainsi un confinement généralisé qui est l’occasion de dérives liberticides tant au niveau légal que sur le terrain. Et surtout, ce confinement a été l’occasion de liquider définitivement l’état de droit. Dans cette situation inquiétante, seront-nous en mesure de retrouver demain nos libertés publiques et nos droits politiques ?

Une émission préparée et animée par Iseul Turan et Anne Trewby

Retrouvez la suite de l’émission ici 

Introduction

De la crise logistique à la crise sanitaire
02 :46 Le confinement pour retarder le pic épidémique
03 :53 L’abandon de la santé par l’Etat
05 :19 Des choix politiques court-termistes
07 :18 Des morts inutiles
10 :08 La responsabilité de l’Etat dans la crise actuelle

De la crise sanitaire au confinement
11 :12 Virus et contagion
12 :24 Une population empoisonnée et affaiblie
15 :04 Un virus sélectif
18 :24 Déconfiner en plein épidémie 

Confinement, déconfinement, reconfinement
19 :32 Les limites du confinement
20 :14 Des alternatives possibles
23 :26 Les mesures de déconfinement
24 :40 Le travail avant la foi

Du confinement à la surveillance généralisée
25 :42 Confinez, soyez sages !
26 :37 Traçage et géolocalisation
27 :37 L’arbitraire policier
28 :57 Les drones pour traquer les Français 

La fin de l’état de droit
31 :20 Un confinement à deux vitesses
32 :13 La culpabilisation des Français
33 :16 Le décret du 16 mars et la loi du 23 mars
36 :10 L’état d’urgence sanitaire
37 :43 Les recours citoyens impossibles

39 :56 Conclusions

Retrouvez la suite de l’émission ici : https://www.youtube.com/watch?v=g0bAs-TSA60&list=PLPby4TVpvzMsFfc7WJ7pXMGHDfpuKf7If&index=18

—–

 

L’émission est libre de droits, sous réserve exclusive de citation, et à condition de n’être ni modifiée ni tronquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *