Lettre ouverte des Antigones à François Hollande

A l’attention de Monsieur François Hollande
Présidence de la république Française
Palais de l’Elysée,
55 Rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

 

Monsieur le président de la République,

Le gouvernement de votre Premier ministre, Monsieur Ayrault, a accordé l’asile politique à Inna Shevchenko, chef de file du groupe FEMEN. Cette caution politique n’étant vraisemblablement pas suffisante, nous apprenons avec consternation que la même Inna Shevchenko a inspiré la Marianne des nouveaux timbres officiels en circulation dans notre pays: les autorités françaises acceptent par conséquent de considérer cette activiste comme un symbole national. Ces honneurs officiels constituent non seulement une honte pour la France, mais encore une scandaleuse institutionnalisation du groupe FEMEN.

Ces décisions donnent à croire que les offenses publiques extrêmement violentes faites par ces femmes aux États d’Italie, du Vatican, de Russie et de Tunisie, bénéficient de l’aval des autorités qui gouvernent la France. Qui plus est, la décision de votre ministère de l’Intérieur, qui a gratifié Mlle Shevchenko du statut privilégié de réfugiée politique, dénie à l’Ukraine la qualification d’État de droit.

S’il est du devoir de chaque femme de se battre dans son pays pour l’amélioration de la condition féminine et le respect des droits inaliénables de toute personne humaine, selon les valeurs propres non seulement à l’homme en tant que tel mais encore à son histoire et à sa culture, il est en revanche proprement inadmissible de vouloir imposer un modèle univoque à l’étranger. Que votre gouvernement érige les FEMEN en un symbole national signifie que la France entretient une politique d’impérialisme culturel dont ce groupe d’activistes extrémistes fait figure d’instrument.

Nous nous désolidarisons de cette attitude politique offensante à l’égard de pays auxquels nous sommes liés par des amitiés séculaires. Afin de marquer notre désaccord et de renouveler l’amitié qui nous lie aux pays où les FEMEN se sont données en spectacle, les Antigones ont symboliquement remis, ou remettront dans les jours à venir, le pain et le sel, gage universel d’hospitalité, à l’attention de leurs Excellences MM. Alexandre Orlov, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie en France, Oleksandr Kupchyshyn, ambassadeur d’Ukraine en France, Adel Fekih, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Tunisienne en France, Giandomenico Magliano, ambassadeur de la République italienne en France, ainsi qu’au nonce apostolique Monseigneur Luigi Ventura.

Les Antigones leur ont délivré, ou leur délivreront, un message d’amitié au nom des Françaises qui, comme nous, désavouent cette politique étrangère qui ne dit pas son nom.  Par ce geste, nous signifions à la Russie, à l’Ukraine, à l’Italie, au Vatican et à la Tunisie que beaucoup de Français ne cautionnent pas les actes de son gouvernement de fait.

Antigone est un symbole de la lutte pour la légitimité, contre des décisions injustes et iniques quoique légales. Monsieur Hollande, vos actes ne sont plus légitimes. Vous faites honte à la France en soutenant le Groupe FEMEN : il est temps d’accorder votre politique aux vœux des Français.

Veuillez agréer, Monsieur le président de République, l’expression de nos vœux les plus chers, qui appellent un retour à la légitimité politique qui vous fait désormais défaut,

Les Antigones

33 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 5
    Michel Willekens

    Bravo pour votre dignité, les FEMEN !
    Tout comme vous, je déplore aussi, comme vous, les escalades insensées de ces énergumènes !
    Tout comme vous, je préfère l’excellence à la médiocrité !

  2. 6
    Michel Willekens

    Dans ce monde de folles… le  »Monde des FEMEN »… accrédité par ce dictateur d’Hollande… comment écrire de manière décente ? Ce sont les  »Antigones » qui sont le plus à admirer et à féliciter…

  3. 7
    Leria

    Vous avez également tout mon soutien ! Mais je m’interroge quand même sur certaines choses.
    Ma principale question n’est pas rhétorique, je souhaite réellement avoir une explication à quelque chose que je ne comprends pas : ne trouvez-vous pas que vous vous « accrochez » trop aux Femen ? On dirait que votre mouvement dépend uniquement du leur, que sans les Femen, les Antigones ne seraient pas grand-chose. N’est-ce pas leur donner trop d’importance ? Ne serait-il pas plus « astucieux » d’élargir vos horizons ? Parce que même si je vous admire réellement, vos objectifs ont pour l’instant l’air un peu réduits.

  4. 8
    Kathalyne

    Bonjour,

    J’aurai aimé savoir si vos commentaires sont modérés car je ne voit que des éloges. C’est dommage, car vous meme avez souffert de la non reponse de votre appel aux FEMEN. De plus, en consultant votre site, je vois les actions de réparation de ce qu’on pu faire les FEMEN. Mais fondamentalement pour la situation de la femme, vous faîtes quoi ? Car ça m’ennuit que votre joli traité, se resume à une guerre de crepage de chignion avec les FEMEN.

    Merci

    • 9
      Iseul Turan

      Non les messages ne sont pas modérés.
      Nous organisons la première Agora de la féminité en octobre 2013… nous formulerons des réponses politiques aux besoins des femmes… Nous n’en avons que faire des Femen… C’est l’actualité qui nous oblige à réagir…

      • 10
        Cqfd

        Iseul on sent bien a travers tes propos une certaine admiration pour Inna et son combat.

        Ce qui vous pousse à réagir c’est la trouille des représailles contre la France pour arrondir les angles.
        Habillez-vous en colombe blanche de la paix si ça vous plait.
        D’ailleurs il n’y a que des grandes photos de grands hommes sur votre site, vous avez perdu le contrôle de la féminité de votre propre site.

  5. 13
    Guibouin Gaëtan

    Tout à fait excellent ! Surtout vos démarches « politiques » vis à vis des représentants légaux des pays concernés.
    En France, état dit démocratique, chaque citoyen peut (et doit) poser des actes politiques. Ils ne sont pas réservés à nos représentants officiels, et d’autant moins lorsque les dits représentants ne représentent plus que leur propre idéologie sans même se soucier de l’avis des Français.

    Que votre initiative fasse école ! Bravo Bravo !

  6. 15
    D

    Bonjour.
    Je suis perplexe. Vous défendez les droits de la femme, mais pas leur droit d’être exhibitionniste et/ou hystérique, c’est ça ?
    Et comme le président français ne respecte pas les droits de la femme (c’est bien ce que vous sous entendez ?), vous allez rendre hommage à des pays exemplaire dans le domaine, c’est ça ?
    – La Russie, consultez les catalogues de femmes russes à acheter pour mariage sur internet…
    – L’Ukraine, où a été organiser en toute impunité le plus gigantesque bordel depuis bien longtemps (mais pas grave, c’était pour les supporteurs et joueurs de foot, c’est bien ça ?)…
    – L’Italie, dont l’ancien président organise des bouga-bougas et a des rapports sexuels avec des mineurs…
    – Le Vatican siège du religion bien connue pour défendre les droits des femmes (contre la contraception…), basé sur un livre qui donne une grande valeur aux femmes (Genèse 19)…
    – La Tunisie, je vous propose d’allé y vivre comme une femme tunisienne pour bien vous rendre compte !

    Je m’interroge aussi quad vous voulez respecter des lois non écrites ou de la nature, lesquelles ? Celles que chacun pourra juger « naturelles », qui va donc les définir, vous ? Par des articles de loi ? écrit ?

    Dans « Qui sommes nous ? », vous vous définissez comme « Filles de nos pères, épouses de nos maris, mères de nos fils », n’est ce pas un peu réducteur ? Voir anti-feministe ?
    Pourquoi les femmes n’auraient pas le droit de ne pas être sage ou calme ? N’est ce pas en soi, une limitation des droits de la femme que vous déclarez vouloir défendre ?

    Moi même en tant qu’homme, je ne souhaite pas restreindre autant que vous le droit des femmes, c’est pourquoi on parle de déclaration des droits de l’Homme et non de l’homme.
    Les mêmes droits pour les deux, d’être bête, stupide, colérique, imparfaits…

    Cordialement

    • 16
      G.

      Il est question d’hospitalité ainsi que de réparer les préjudices moraux établis par les Femen dans les pays cités…
      Cela n’a rien a voir avec la politique menée par les différents pays..
      Il est facile de critiquer les autres sachant que notre pays se meure lentement..
      La France soi-disant pays des droits de l’Homme, ou la liberté d’expression n’existe plus, ou on cautionne des prières de rue encadrées par la police, ou 90% des prisonniers sont issus de l’immigration, ou l’on cautionne la recherche sur l’embryon et ou il est interdit de faire des recherches sur les animaux…
      Je ne parlerais même pas du pseudo mariage homo..

      A part les cliches très répandus de ces pays, les connaissez-vous réellement ?

      Enfin, la nature est ce qu’elle est, pourquoi êtes-vous comme vous êtes ?
      Dites moi ?

      Je serais curieux de savoir ce que vous faites pour votre pays ?
      A part payer vos impôts ?

      NB: ayant vécu en Arabie Saoudite, je vous assure que la Tunisie, c’est de la rigolade..

  7. 18
    Geoffroy H.

    Bravo et merci de redonner un peu d’espoir aux Français..

    Entre le pseudo mariage homosexuel, l’aval du gouvernement pour la recherche sur l’embryon, la théorie du gender prônée par les américains et l’ONU ainsi que la déchristianisation de notre pays; je tiens a vous dire que vous faites honneur a l’idée que je me fais de notre pays..

    • 19
      Ca

      ‘l’idée que je me fais de votre pays’…est-il plus important que l’idée que vous vous faites de l’Homme?
      ‘la déchristianisation’, je dirais l’acceptation (enfin!) de la plus part des habitants de notre pays qui ne sont pas chrétiens!

      • 20
        Ca

        A cela je rajouterais que votre chers pays qu’est la France ne vous a jamais enlevé de droit mais n’a fait qu’en donner à ceux qui n’en n’avaient pas (liberté, égalité, fraternité, ça vous parle?)

        Votre problème, et celui des antigones et que vous prenez la politique à l’envers. L’Etat de culture, contrairement à l’état de nature est de dépasser les inégalité pour permettre à chacun de vivre librement dans sa société et non d’imposer un modèle moral unique (cela s’appelle la dictature). Je suis donc navrée de vous apprendre qu’il y a des gens en France qui vivent leur citoyenneté de manière différente de la votre (tout comme chaque femme vit sa féminité à sa manière) et tant que cela ne vous bouffe pas votre champs d’action, il ne devrait y avoir rien à redire!
        Laissez donc les autres religions en paix, ainsi que les homos et leurs enfants et occupez vous de vos oignons. La France chrétienne est morte, et tant mieux! faites plutôt l’effort de vous demander comment mieux vivre tous ensemble plutôt que d’exclure la moitié de la population!

    • 22
      A.

      Je suis 100% d’accord avec toi C.
      Les FEMEN est un mouvement de protestation pacifique, quand on les frappe elles ne rendent pas les coups, si j’ai bonne mémoire Jésus faisait ça aussi.
      Lors de vos démarches avez vous eu des excuses pour les violences faites aux FEMEN ?

      • 23
        Christophe

        On supporte mal ces timbrée a poil qui déferlent, sauvagement dans les rues,
        Pas besoin de pousser si fort pour chier droit.

        La violence policière c’est pour tout l monde, c’est un autre problème.

        • 24
          A

          LA violence domestique c’est pour les femmes.

          Le nombre de femmes décédées sous les coups de leur conjoint est de 122 en France en 2011 toutes les couches sociales sont touchée.
          exemple Marie Trintignant.

          Tout le monde s’en fou.

          La dénonciation médiatique des violences spécifiques faites aux femmes par FEMEN
          moi je trouve ça bien.

  8. 25
    Emilia

    Pourquoi réparer des « torts » commis par d’autres ? Il serait plus intelligent de mener vos propres actions plutôt que de vous opposer systématiquement aux Femen.

    Ces femmes dérangent, montrent les disfonctionnements, crient contre l’injustice. Vous n’avez pas le 20e de leur retentissement, car elles ont su trouver un moyen de frapper les esprits… « Féministe » se définit aujourd’hui par une femme seins nus coiffée de fleurs, plutôt beau comme image non ?
    Une ou deux petites femmes nues et voilà services de sécurité et journaux sur les dents, alors qu’elles n’agressent personne – sinon visuellement, pour pointer ce qui est dérangeant mais que personne ne veut voir… comme leurs seins : Tout le monde sait ce qu’il y a dans un décolleté, mais le fait de le voir choque ? C’est exactement la même chose que de mettre le nez des gens sur les problèmes qui existent.
    La seule chose que je reprocherais aux Femen est de dénoncer sans agir, mais c’est là même leur credo ; d’autres agissent et agiront, l’important pour elles est de dénoncer et elles le font très bien.
    Libre à vous d’agir, donc, mais ne tentez pas de les discréditer, et n’utilisez pas LEUR célébrité pour lancer votre mouvement qui a l’air bien fluet.

    Si votre message de fond semble bon ainsi que vos intentions, vos mots « Filles de nos pères, épouses de nos maris, mères de nos fils » sont totalement réducteurs ! Une femme n’est pas « quelque chose par rapport à un homme » mais bien un individu à part.
    En lisant votre manifeste, il est un peu difficile de savoir si vous faites partie des chrétiens convaincus, des pro-ordre limite ministériels, des féministes façon bourgeoise qui veulent de nouveaux appareils ménagers ou les trois à la fois…
    Vous dites que les Femen ne sont pas claires dans leurs revendications : vous ne l’êtes pas une seconde. Proposez des actions, des idées, des cas concrets, et faites-vous entendre, seins couverts si vous préférez. Là, vous pourrez gagner en crédibilité et en écoute.

    • 26
      Didi Manhuber

      Bonjour,

      les Femen réutilisent les dysfonctionnements qu’elles-mêmes dénoncent lorsqu’elles font leur action : politique de l’audimat à travers l’exhibition, car n’importe quel publicitaire sait aujourd’hui que le sexe  » fait vendre ». Leur critique présuppose donc déjà ce qu’elles critiquent. Soyez plus précis lorsque vous dites que les Femen dénoncent des injustices : de quoi parle-t-on ? Injustice de s’exhiber seins nus sur la voie publique (ce qui est interdit aux hommes) ? De ne pas pouvoir agresser autrui, tout en étant bien sûr hystérique (c’est aussi interdit aux hommes) ? Est-ce juste le droit d’être hystérique ( ce qui est absurde, car n’est-ce pas justement les clichés envers les femmes qu’on combat dans le féminisme ) ?

      Ce passage que vous écrivez illustre tout à fait mon propos :

      « Vous n’avez pas le 20e de leur retentissement, car elles ont su trouver un moyen de frapper les esprits… « Féministe » se définit aujourd’hui par une femme seins nus coiffée de fleurs, plutôt beau comme image non ? Une ou deux petites femmes nues et voilà services de sécurité et journaux sur les dents, alors qu’elles n’agressent personne – sinon visuellement, pour pointer ce qui est dérangeant mais que personne ne veut voir… comme leurs seins : Tout le monde sait ce qu’il y a dans un décolleté, mais le fait de le voir choque ? C’est exactement la même chose que de mettre le nez des gens sur les problèmes qui existent. »

      Je vous ferais remarquer, au passage, que la couronne de fleurs a été popularisée par la Ciciollina, actrice pornographique italienne : plutôt beau comme image du féminisme et de la lutte contre la « domination masculine », non ? D’autre part, vous vous trompez totalement : des seins nus, c’est au contraire ce que tout le monde veut voir, d’où la popularité et l’efficacité médiatique de ce pseudo-mouvement contestataire. Et lorsque vous dites « Tout le monde sait ce qu’il y a dans un décolleté, mais le fait de le voir choque ? « , on pourrait très bien dire à propos des hommes :  » tout le monde sait ce qu’il y a derrière un pantalon, mais le fait de le voir choque ? » Dans ce cas là, mettons-nous tous à poil et n’en soyons pas choqué : revenons plutôt à l’Etat de nature (ce qui est plutôt une forme de régression pour un mouvement qui se veut progressiste…)

      La journaliste et féministe Mona Chollet a écrit d’ailleurs un article extrêmement puissant contre l’idéologie des Femen : sa conclusion est impitoyable : http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2013-03-12-Femen

      Quant au rôle des Antigones, je ne vois pas en quoi s’opposer aux Femen comme principe directeur de l’association est une mauvaise chose et n’est pas un objectif plutôt bien défini. Ce qui est intéressant, c’est plutôt de démasquer toute l’idéologie en réalité machiste qui se cache derrière la victimisation des Femen (voir l’article de Mona Chollet).
      Puis après tout, elles sont condamnées parce qu’elles nuisent à l’ordre public et non pas par un prétendu délit de blasphème. Si on trouve normal que les Civitas ou le GUD soient poursuivis pour avoir déclenché des émeutes lors de manifestations, je ne vois pas en quoi la loi devrait faire une exception dans le cas des Femen : cela s’appelle « l’égalité devant la loi », que tout le monde aime brandir pour défendre n’importe quelle cause. Que le gouvernement cautionne ainsi un mouvement qui nuit à l’ordre public me semble en soi une aberration ; et cette lettre ouverte me semble être un bel acte citoyen.

      Bien à vous,

      D.

      D’autre part, je

  9. 27
    Valicka

    Quand vous dites « selon les valeurs propres non seulement à l’homme en tant que tel mais encore à son histoire et à sa culture » … vous avez oublié quelque chose…
    une majuscule 😉
    et oui, quand on parle de l’Homme en tant qu’humain, on dit Homme. Pour ne pas confondre avec les hommes, représentants masculins de l’espèce humaine.
    Et sans aucun doute, la culture et l’histoire de l’Homme ne sont pas uniquement une affaire d’homme 😉
    sans rancune ?

  10. 30
    Cqfd

    Das Mensch ( Allemand )peut se traduire par Homme ce qui veut dire aussi bien homme ou femme et qui illustre la grandeur d’une personne quelque soit son sexe.

    Das est le genre neutre. Ni masculin ni féminin.

    De mémoire il y a la même notion en latin.

    Kirsch Küsch Kinder : les 3 K du Nazisme pour définir le rôle de la femme c’est ça qui vous plait ?

  11. 31
    basilic

    Au lieu de vous en prendre constamment aux FEMEN, d’être en quelque sorte en permanence à la remorque de leur activisme, il serait bien plus politiquement intelligent de votre part de développer votre propre existence.

    D’autre part les FEMEN n’ont pas pour cibles les « Etats russe, italien, tunisien… »comme vous l’écrivez au Président de la République mais plusieurs aspects des régimes politiques de ces Etats, ce qui est une erreur d’appréciation et d’analyse assez grossière.

  12. 33
    TOUREL Alain

    Je découvre le site « Les Antigones » et je tiens à vous féliciter…
    Je suis curieux de savoir ce que vous a répondu le squatter de l’Elysée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *